Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

 

 

qrcode

Le Projet Associatif

Les fondements associatifs de la Marelle, ce qui définit l’association…

La MJC Centre social « La Marelle » est une association qui place clairement l’humain au centre de ses préoccupations. C’est une structure de proximité qui entend favoriser la liberté des personnes de faire des choix pour mieux construire collectivement des relations de solidarité et d’ouverture aux autres. Cette éthique s'inscrit dans la continuité de l'éducation populaire.
En outre, l'association considère que chaque personne est une ressource pour les autres et que renforcer la « contribution des uns et des autres au sein d’un collectif » est un axe essentiel du projet. En conséquence, la MJC doit améliorer le maillage social en renforçant les relations entre les personnes et par là jouer pleinement son rôle en matière d'animation locale et de dynamique territoriale.
L’association se veut être un espace garantissant le respect de la dignité humaine, dont l'ambition est de permettre à chaque personne de construire son autonomie et de mieux se réaliser dans ses relations libres et responsables avec les autres.
Elle concerne tout le monde et toutes les étapes du cheminement humain de la petite enfance à l’âge adulte.
Des rencontres, des déclics, des opportunités, des activités collectives, des prises de conscience individuelles… autant de déclencheurs qui permettent à chacun, lorsque le moment se présente, de faire un pas de plus… « vers une meilleure reconnaissance de soi et des autres ».
L’association affirme les notions de « capabilité » de ses membres à délibérer et exercer leur responsabilité.
Ce projet associatif constitue « un maillage », qui permet à chacun de solidifier ses bases : du lien avec d’autres, des liens sociaux multiples, des passerelles.
Le lien social, tel qu’on pourrait le définir aujourd’hui dans le milieu rural, les relations aux autres, les liens intergénérationnels, la mutualisation, la convivialité.

Une maison « pour tous » et « accessible à tous »…

Le projet de la Maison a une dimension sociale importante qui pourrait se définir par une volonté de mixité, de brassage.
En parallèle, l’association considère la culture comme un levier fondamental de l’épanouissement humain.
Les projets culturel et social de la Marelle ont l’ambition de se croiser et de s’imbriquer… La rencontre de l’un et de l’autre relève d’une posture de médiation.
La culture à la MJC n’est ni exclusive, ni élitiste. Elle se veut ouverte et accessible à tous, au même titre que toutes les propositions élaborées par et pour les habitants du territoire.
 
La culture et la médiation culturelle à la Marelle…

La définition que les membres de la Marelle donnent de la culture est très liée à celle qu’ils évoquent de l’éducation populaire.
La volonté, qu’elle relève du projet social ou du projet culturel, est avant tout de permettre aux personnes, dans leur autonomie, de disposer de ressources pour prendre leur place dans leur territoire de vie et d’agir sur leurs environnements.
L’approche des pratiques culturelles et artistique est un levier privilégié pour parvenir à cette fin.
Partant de la conviction que l’homme doit avoir une capacité à se projeter pour se construire, le Projet associatif de la Marelle souhaite, par sa dimension culturelle, donner envie de découvrir, donner plaisir à ressentir…
La médiation culturelle est définie comme une rencontre entre l’homme et l’oeuvre culturelle quelle qu’elle soit. Cette rencontre peut avoir lieu lorsque chacun se sent en capacité de recevoir, se sent autorisé à regarder un spectacle, se sent concerné par ce qui lui est proposé…
Les principes d’action retenus : des modalités spécifiques d’accompagnement.. et un choix délibéré d’innovation et d’expérimentation…
Ces modalités doivent à la fois permettre de mener à bien les projets mais également de ne jamais oublier que les relations humaines priment sur les productions sociales ou artistiques.
L’accompagnement, (médiation) à la Marelle, a pour finalité de permettre à chacun de « s’autoriser à » : s’autoriser à sortir de son cadre habituel, s’autoriser à explorer de nouvelles façons de penser, s’autoriser à participer à des activités collectives, s’autoriser à prendre sa place de citoyen…
L’animation sociale, l’accompagnement de la MJC vise le plaisir de l’appartenance à un collectif. Partant du principe que la rencontre avec d’autres est toujours riche, l’association veut pouvoir faciliter celle-ci, faciliter l’ouverture aux autres, à la différence.
Les espaces de convivialité et de sociabilité sont donc des lieux que la Marelle doit être en capacité de créer.
L’animation culturelle, l’accompagnement de la MJC Centre Social vise la capacité à explorer d’autres collectifs et à s’y sentir bien. Se dépasser, c’est parfois se mettre en déséquilibre et la Marelle entend pouvoir accompagner cette posture pour que les personnes puissent aller en sécurité vers des espaces culturels nouveaux, inconnus… Cette démarche relève d’une volonté affirmée du Projet.
Pour l’association, ces deux axes très complémentaires permettent à chacun de mieux se connaitre et de mieux être reconnu.